Régénérez vous: Les vitamines indispensables contre la fatigue

L’étymologie du mot « vitamine » dit assez combien ces substances sont essentielles à la vie. Ce qui n’est pas une raison pour se supplémenter sans raison et sans respecter les besoins physiologiques réels.

Au début du printemps, mais aussi à d’autres périodes de l’année, par exemple lors des changements de saison, l’organisme est souvent éprouvé et on se sent fatigué. Il peut alors être indiqué de prendre des vitamines en supplément contre la fatigue.

La vitamine C : Un classique contre la fatigue

La vitamine C est la vitamine par excellence permettant de lutter contre la fatigue. Elle stimule les défenses immunitaires et donne un coup de fouet. On se sent moins fatigué, plus énergique.vitamine-contre-la-fatigue

Avantage non négligeable, il n’y a pas de risque de surdosage, dans la mesure où le corps élimine la vitamine C ingérée en trop par rapport à ses besoins. Néanmoins, la prise de vitamine C devrait prendre en compte un certain nombre de critères de bon sens.

Ainsi, certaines personnes ne supportent pas la prise de vitamine C le soir, voire après 16 heures : elles souffrent d’insomnie. D’autres au contraire peuvent en avaler au coucher sans que cela les empêche le moins du monde de dormir.

Par ailleurs, et contrairement à ce qui est habituellement prétendu, toutes les sources de vitamine C ne se valent pas. La vitamine C de synthèse est souvent moins bien tolérée et surtout, moins efficace, même à plus forte dose, par rapport à la vitamine C naturelle, extraite par exemple d’acérola. Attention aussi aux sucres de synthèse comme l’aspartame qui surchargent le corps et contrecarrent par conséquent l’effet recherché, à savoir lutter contre la fatigue.

La vitamine D : La vitamine du soleil

La vitamine D est de plus en plus citée pour son action contre la fatigue. Elle participe par ailleurs à des mécanismes physiologiques fondamentaux, comme l’absorption du calcium et la solidification des os ; elle contribue aussi à l’efficacité du système immunitaire.

Il semblerait que nous en soyons de plus en plus carencés. Le corps synthétise la vitamine D à partir du rayonnement solaire et il est donc indispensable que l’exposition au soleil soit suffisante pour pouvoir lutter contre la fatigue. Cette propriété de la vitamine D explique aussi qu’on en manque en hiver sous nos latitudes.

Par ailleurs, les messages répétés mettant en garde contre le cancer de la peau ont, semble-t-il, eu un effet inattendu, puisque les gens se protègent trop, du moins en ce qui concerne l’apport en vitamine D.

Vous aurez cependant un peu de mal à vous supplémenter en vitamine D, dans la mesure où elle n’est pas en vente libre en France : il vous faudra une prescription médicale, effectuée habituellement après un dosage sanguin. La procédure est un peu complexe, mais elle est liée à la crainte d’effets secondaires en cas de surdosage.

De fait, les huiles de poisson permettent de contourner le problème et de lutter efficacement contre la fatigue. Si dans le temps, on supplémentait les enfants à l’aide d’une cuillère d’huile de foie de morue peu appétissante, on trouve aujourd’hui des capsules d’huile de poisson dont on n’a pas à craindre le mauvais goût.

Nous avons évoqué ci-dessus les vitamines D et C. Mais les vitamines agissent habituellement en synergie, de sorte qu’il est souvent plus simple d’avoir recours à une préparation multivitaminée, dans laquelle les dosages respectent les apports journaliers recommandés et qui permet de couvrir toute la gamme des vitamines A, B, C, D, E, en particulier).