La paralysie du sommeil : Les réponses

Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ?

Elle est aussi appelée parasomnie. C’est un trouble du sommeil qui survient chez une personne, soit à l’endormissement, soit au réveil.

Cela se manifeste par le fait que le sujet ne peut plus bouger alors qu’il est totalement conscient. Il est complètement immobilisé et n’a plus aucun tonus musculaire. Il est impossible alors d’ouvrir les yeux, ou bien d’émettre des sons.

Cette phase peut durer quelques secondes, voir quelques minutes.
Il faut savoir que ce problème touche bien plus de monde qu’on pourrait le penser. Et la plupart du temps, ce sont des personnes sans aucun trouble particulier.
Dans certains cas, la paralysie du sommeil est un symptôme de la narcolepsie.paralysie-du-sommeil-3

Que ressent-on lorsque l’on est face à ce problème ?

Lorsqu’une personne est atteinte de paralysie du sommeil, elle est bien souvent sujette à des hallucinations qui peuvent être visuelles ou bien auditives. La personne peut ressentir une présence à côté d’elle. Elle peut avoir certaines sensations comme un écrasement ou la respiration coupée. Elle est capable d’entendre des bruits du type claquements de portes ou encore des bruits de pas.

Parfois, il est même question de « sortie du corps » c’est-à-dire les expériences extracorporelles. Le patient se voit sortir de son propre corps.
La paralysie du sommeil s’accompagne donc d’hallucinations assez spectaculaires. Elles sont désignées sous le nom d’expériences hypnagogiques ou d’expériences hypnopompiques. Elles font partie aussi, pour certaines personnes, du paranormal.

Il est donc bien évident que bon nombre d’individus redoutent cette expérience et ne veulent pas en faire les frais.
Il faut savoir que ces hallucinations ne se réalisent pas à chaque fois qu’un patient est atteint de paralysie du sommeil. Elles ne sont d’ailleurs pas aussi fréquentes qu’on le pense. Et surtout, se manifestent différemment selon les individus, certains vont vivre ces expériences et d’autre ne pourront simplement plus bouger et ne ressentiront rien d’autre. paralysie-du-sommeil

Comment lutter contre la paralysie du sommeil ?

Quoi qu’il en soit, le principal conseil à donner, lorsqu’une personne se sent atteinte de ce trouble, est qu’il faut rester le plus calme possible, il ne faut surtout pas paniquer. Le mieux d’ailleurs est de se rendormir. Il est vrai que ce n’est pas si simple et que c’est facile à dire, mais c’est la réalité.
Pour sortir de la paralysie du sommeil, cela peut se faire soit spontanément, soit grâce à un stimulus extérieur, c’est-à-dire quelqu’un qui vous touche ou que vous entendez un bruit quelconque.

Il est donc conseillé, aussi, d’essayer de remuer les endroits les moins touchés par ce phénomène, comme les yeux, ou les doigts, la bouche, la langue, les orteils… Vous avez plus de chance de reprendre au fur et à mesure le contrôle de votre corps.

À part cela, il n’y a pas de méthode miracle malheureusement. Cela peut arriver à tout le monde et sans prévenir. Une personne totalement saine peut vivre une paralysie du sommeil. Alors lorsque vous sentez que cela vous arrive, surtout ne paniquez pas, c’est très important, vous n’êtes pas en train de mourir, laissez le temps faire. La paralysie partira d’elle-même. Si vous avez des hallucinations, calmez-vous tout de suite, ce n’est pas vraiment réel, même si vous le pensez.paralysie-du-sommeil-2