Les secrets de la tisane sur le sommeil

Naturelle et économique, une bonne tisane pour bien dormir, chaude et odorante, à déguster lentement, juste un souffle léger pour ne pas se brûler les lèvres, dans une élégante tasse de porcelaine ancienne à petites fleurettes, douillettement installée sous une tiède couette moelleuse…le sommeil est déjà à moitié gagné.

Car la bonne tisane de grand-mère permet d’introduire un rituel efficace et rassurant pour chasser l’insomnie, accéder au sommeil, et apporter de nombreux bienfaits pour notre santé.

Tisanes de qualité pour sommeil de qualité

Si nous buvons des tisanes depuis des millénaires c’est bien que « cela marche ». En France nous en consommons paraît-il plus de 1,6 milliard de tasses par an (Etude Pagès) ! Et cela augmente, il paraît que c’est « tendance ». N’hésitez-pas, évitez les somnifères, avec la tisane s’il y a accoutumance, elle n’est pas nocive.
Encore faut-il bien choisir sa tisane et la préparer dans les règles de l’art.

Il existe de nombreuses plantes aux vertus ancestrales qui favorisent le sommeil, classées dans les « simples » des apothicaires, qui apaisent nos maux divers et notre insomnie. Elles contiennent de mystérieux principes actifs plus ou moins puissants selon leur pays d’origine et leurs conditions de culture.

Ces tisanes qui luttent contre les difficultés d’endormissement, d’insomnie et de stress, on peut choisir de les acheter dans tout supermarché ou boutiques diététiques, en boites de carton, pré-ensachetées en « dosettes » pour un usage très pratique.

Les grandes marques fournissent généralement des produits de qualité « pro-sommeil » mais n’indiquent pas toujours leur origine, vérifiez sur la boite, ainsi que les dates de péremption. Elles proposent des plantes « en solo » ou des mélanges déjà confectionnés de plusieurs plantes pour une tisane précise anti-stress ou tisane sommeil tranquille.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On peut préférer acheter ses plantes en vrac chez un herboriste qui vous assistera de ses conseils pour un usage parfaitement adapté à votre personne. Dans ce cas, préférez les « bio ».

Il y a aussi ceux qui préparent leurs plants eux-mêmes, avec des graines bien choisies, de camomille ou de verveine-citronnelle et cueillent chaque année dans leur jardin, juste le jour parfait, les fleurs de tilleul à faire sécher et conserver dans une boite métallique. Si vous avez ainsi un coin de plantes médicinales, surtout pas
d’insecticides !

Conservez-les ensuite à l’abri de la lumière et de préférence pas plus d’un an. Plus les feuilles sont fraÎches et plus leurs mystérieux et magiques principes actifs seront efficaces (alcaloïdes et huiles essentielles).

Dans la nature, méfiez-vous des plantes que vous connaissez mal certaines sont toxiques (naturel ne signifie pas inoffensif) ou sont des espèces protégées à ne pas cueillir.

Comment préparer sa tisane anti-insomnie

Vous pouvez vous contenter de déposer un sachet tout prêt dans la jolie tasse ou le mug et verser de l’eau du robinet bouillante et l’affaire sera faite en une minute.

Mais on peut préférer la méthode traditionnelle de tout phytothérapeute amateur et fabriquer ses tisanes soi-même par macération, infusion ou décoction des fleurs, feuilles, tiges ou racines et en préparant des mélanges maison, quitte à passer pour une sorcière avec ses recettes secrètes.

L’infusion

Choisissez un pot à tisane et mettez quelques feuilles de la plante choisie ou du mélange que vous aurez confectionné. Dans une casserole faites bouillir de l’eau de source (que vous aurez été chercher à la source bien sur) ou plus sûrement en bouteille. L’eau du robinet dénature souvent le goût de la plante.
Versez l’eau bouillante sur les feuilles et attendez une dizaine de minutes. N’oubliez pas la passoire.
Evitez de consommer du sucre (et encore plus des édulcorants). Si le goût sucré vous est indispensable, rajoutez du miel dans votre tisane.

La décoction

Les conseils sont les mêmes mais vous mettrez la plante dans la casserole avec l’eau froide et vous ferez bouillir le tout une dizaine de minutes ou plus selon la recette. Filtrez ensuite avant de consommer.

La macération

Mettez à tremper votre (ou vos) plantes dans de l’eau ou dans un autre liquide un certain temps (de quelques minutes à quelques jours selon votre recette) pour que tous les principes actifs de la plante se retrouvent dans le liquide.

Attention : la belle au bois dormant avait peut-être abusé de sa tisane. Dans le cas où vous fabriquez vos potions magiques, veillez bien à ne pas consommer de plantes toxiques, ne pas abuser des doses, ne pas donner certaines plantes à des jeunes enfants ou femmes enceintes ou allaitant sans avoir demander conseil au préalable à votre médecin.
Goûtez toujours vos premiers essais avec des doses légères.

Idée : Vous pouvez aussi vous préparer un thermos de tisane bouillante à conserver à côté de votre lit et qui vous réconfortera si au milieu de la nuit l’insomnie pointe son nez.

Une autre idée : Lorsque vos plantes séchées seront un peu trop anciennes, préparez-vous de bons bains relaxants en les faisant infuser dans une boule ou un vieux bas.Verveine-tisane-sommeil

Gros dodo : les meilleures tisanes bio

Camomille romaine à grosse tête ou allemande (matricaire)

Laquelle est la meilleure pour faire dormir, les avis sont partagés.

Tilleul

Il y a juste deux ou trois jours pour cueillir les fleurs de tilleul. On cueille la fleur et la bractée à côté lorsque le bouquet a 3 fleurs d’ouvertes et le reste en boutons.
Ayez la main légère pour doser votre tisane. A forte dose le tilleul devient excitant.

Verveine

la verveine-citronnelle est délicieuse.

Fleur d’oranger

On l’utilise pour calmer les bébés.

Aubépine

Utilisez uniquement les fleurs cueillies au printemps contre l’anxiété, la nervosité , le stress qui nuisent au bon sommeil.

Houblon

Infusez les cônes de houblon (inflorescences femelles) légèrement amère contre l’anxiété et l’humeur dépressive.

Coquelicot ou Pavot des champs

Cueillez les pétales en début de floraison et séchez-les à l’abri du soleil. 15g de pétales pour un litre d’eau contre la nervosité et l’insomnie.

Valériane des collines

(Herbe-aux-chats ou Herbe de Saint Georges) calme la nervosité des insomniaques mais rend les chats euphoriques. A ne pas utiliser en cas de grossesse.tisane-mug-sommeil

Escholtzia

Cousin du pavot plus dangereux à utiliser. De la famille du coquelicot. Sédatif léger, sans être narcotique. Il agit sur les difficultés d’endormissement, les cauchemars et les réveils nocturnes. Anti-spasmodique il calme les crampes de certains troubles du sommeil.

Saule blanc

Une cuillère à soupe de chatons de saule blanc par tasse, en décoction, agit pour calmer l’anxiété et mener à un sommeil paisible.

Egalement indiquées pour favoriser le sommeil :
. la mélisse,
. la menthe
. le millepertuis
. la passiflore
. la lavande

« La tisane suivante est réputée venir à bout de toutes les insomnies : faire infuser dans un litre d’eau une demi-pincée de pétales de coquelicot, 10g de feuilles de laitue, une pincée de fleurs d’aubépine et une de mélilot » nous conseille le sympathique livre « L’art de vivre au temps jadis » de la Sélection du Reader Digest. Si vous êtes citadin vous risquez de vous endormir avant d’avoir trouvé les ingrédients.

Vous pouvez nous aider à trouver le sommeil en participant à cette rubrique, en indiquant en commentaire vos bonnes recettes de tisanes anti-insomnie en mélange.

Et si vous aimez les plantes mais pas le goût des tisanes, vous pouvez en pharmacie vous procurer des plantes en gélules et puis…rien n’interdit de mettre un doigt de rhum dans sa tisane !