Connaissez-vous l’hormone du sommeil : la mélatonine ?

Vous n’êtes pas satisfait de la qualité de votre sommeil et vous dormez avec les volets ouverts, l’ordinateur allumé, ou encore travaillez de nuit: la mélatonine est un sujet qui devrait vous intéresser

Le rôle de la Mélatonine dans le sommeil

La mélatonine est une hormone, souvent appelée « hormone du sommeil » ou « hormone de l’obscurité ».
C’est une substance chimique produite naturellement par le corps humain, qui comme ses surnoms l’indiquent, joue un rôle primordial dans le processus de l’endormissement et durant le sommeil, et qui dépend de la luminosité : la production de mélatonine est inhibée en présence de lumière et stimulée par l’obscurité.

Chez un sujet sain ou âgé de moins de 55ans elle est donc sécrétée dès la tombée de la nuit pour enclencher le processus d’endormissement, vers 1h-5h du matin la production de mélatonine atteint un pic, et commence ensuite à diminuer pour préparer le corps au réveil.

Cette hormone est donc très importante pour réguler notre horloge biologique au niveau du cycle veille-sommeil, elle est évidemment indispensable pour une bonne qualité de sommeil. Si la régulation des cycles du sommeil n’est pas la seule fonction de la mélatonine, c’est elle qui va nous intéresser ici.

Une hormone pour dormir ? C’est quoi docteur ?

Une hormone, donc, c’est une substance chimique sécrétée dans notre corps par le système endocrinien et qui va agir sur des récepteurs spécifiques situés sur la membrane de certaines cellules cibles, c’est en fait un « messager chimique », porteur d’informations.
En l’occurrence la mélatonine est produite par la glande pinéale ou épiphyse, qui se trouve dans le cerveau , elle régule les rythmes circadiens (ce sont des rythmes biologiques d’une durée d’environ 24heures, « circa »signifiant « autour, environ » et « diem » se traduisant par « jour ») : elle a un rôle de prime importance dans la régulation des rythmes chrono-biologiques.

Et ça peut m’empêcher de bien dormir ?

Comme on l’a compris, la sécrétion de mélatonine est essentielle pour bien dormir, la présence de cette hormone en trop faible quantité peut donc évidement entraîner des troubles du sommeil, insomnies, réveils multiples, difficultés à s’endormir…

Outre des cycles de sommeil trop courts, le véritable problème causé par une trop faible quantité de mélatonine est le dérèglement des phases de sommeil.
Plusieurs catégories de personnes peuvent être concernées par la baisse de sécrétion de mélatonine, c’est le cas des plus de 55 ans, mais également des personnes avec des rythmes de travail spécifiques (travailleurs de nuit par exemple) ou des personnes voyageant beaucoup et soumis aux aléas des décalages horaires.

Traitements à base de mélatonine pour mieux dormir

Pour remédier aux troubles du sommeil ou se remettre plus facilement de décalages horaires on peut donc avoir recours à des médicaments à base de mélatonine, autorisés en France depuis peu. Avant d’y penser essayez de mettre toutes les chances de votre côté en stimulant naturellement la sécrétion de mélatonine de votre corps: évitez la télévision et l’ordinateur le soir, calmez vous, éteignez les éclairages violents.

Notez par ailleurs que l’accès à la mélatonine est restreint aux plus de 55 ans, sur ordonnance bien sûr. Pour finir, fait intéressant : les médicaments à base de mélatonine semblent plus avantageux que les somnifères classiques car ils n’ont pas d’effets secondaires connus et n’induisent ni dépendance, ni somnolence dans la journée.