Vous manquez de sommeil ? Attention aux conséquences !

Les conséquences du manque de sommeil ne sont pas à prendre à la légère, chacun d’entre nous fait de mauvaises nuits, plus ou moins régulièrement et petit à petit le manque de sommeil influe sur notre quotidien de manière plus ou moins grave, mais toujours de façon négative, ne les négligez pas !

Les conséquences sur le poids

Le manque de sommeil est en lien direct avec l’obésité. Ainsi, une équipe de chercheurs de Chicago (équipe dirigée par le professeur Eve van Cauter et le docteur Karine Spiegel) a révélé ce lien. En effet, durant la nuit deux hormones sont sécrétées par notre organisme.
Si la première – la ghréline (sécrétée par les tissus adipeux) – stimule notre appétit, la seconde – la leptine (secrétée par l’estomac et le pancréas) – envoie un signal de satiété à notre cerveau. Or, un manque de sommeil aura pour conséquence d’augmenter le taux de ghréline au détriment du taux de leptine.

Ainsi, un individu ayant peu dormi sera tenaillé par une faim intense dès son réveil, ce qui aura pour conséquence de le faire opter de façon impulsive pour des aliments gras et sucrés plutôt que pour des fruits et laitages. Il est à noter que l’augmentation du temps de sommeil a également des conséquences en matière de réduction de temps consacré à l’alimentation (alimentation par ennui ou gourmandise et non par besoin).consequences-manque-sommeil-1

Les conséquences sur la mémoire

La technique des étudiants : veiller tard pour réviser ses partiels au dernier moment n’a en réalité de conséquences qu’à court terme. En effet, le sommeil permet de mémoriser à long terme les informations. Ainsi, durant la nuit l’information passe de l’hippocampe (le premier stade de mémorisation) au cortex préfrontal. Ce stockage permettra de retrouver l’information plusieurs années après l’encodage (l’étape d’apprentissage). Cependant il est inutile de se préparer à écouter des leçons savantes la nuit.

En effet, dormir favorise la mémorisation et non l’apprentissage ! Il est à noter que le sommeil a également des conséquences en matière de développement cérébral, ce qui explique que les nourrissons dorment énormément (eux qui peuvent engendrer des neurones à un rythme d’un peu plus de 250 000 par minute).

Les conséquences sur le moral, l’humeur et la douleur

Un individu en manque de sommeil aura tendance à être plus facilement irritable et d’humeur instable. De plus les travailleurs de nuit sont plus facilement sujets à des dépressions que les autres travailleurs. Une bonne nuit permet à l’organisme de rétablir son équilibre et de se libérer des soucis quotidiens. C’est un peu comme si vous effaciez sur une ardoise toute la listes des événements désagréables de votre quotidien.

Il est intéressant de relever qu’un individu ayant mal dormi sera beaucoup plus sensible à la douleur. L’affaiblissement de son organisme par ce manque précité entraine donc une diminution de résistance. La « reconstruction » de l’organisme durant la nuit a pour conséquence de mieux combattre les souffrances psychiques comme physiques.consequences-manque-sommeil-3

Les conséquences sur la vision et la tension

Un individu en manque de sommeil aura de possible difficultés avec sa vision. En effet, les yeux n’ayant pas bénéficié d’un repos réparateur, les conséquences pourront être par exemple une vision trouble. De plus, l’individu pourra ressentir des fourmillements. Les yeux supportent mal une sollicitation excessive et ont besoin comme nous de repos.

Parfois même, une mauvaise nuit a pour conséquence des vertiges liés à une perte des repères visuels. Enfin, des spécialistes ont établi un lien entre tension et insomnie. L’insomnie peut donc avoir des conséquences négatives sur le fonctionnement de notre cœur.consequences-manque-sommeil-2

Ainsi, au vu des impacts précités nous ne pouvons que vous conseiller de privilégier votre sommeil. En cas de troubles et manques, il est nécessaire de consulter un spécialiste ou de modifier vos habitudes (par exemple : réduction du temps de télévision, aménagement d’un temps de relaxation visuel et auditif avant le coucher, etc.).